L'Ensemble Vocal d'Erguël (EVE)

Créé en 1974 par Maurice Baumann puis dirigé de 1992 à 2019 par Philippe Krüttli, l'EVE a interprété des chefs-d’oeuvre aussi variés que les Vêpres de Monteverdi, les Noces de Stravinsky la Messe solennelle de Berlioz, le Requiem et la Messe en ut mineur de Mozart, la Messe en si mineur et les passions de Bach, ou encore le Requiem allemand de Brahms.

L'EVE s'est aussi souvent engagé dans des projets sortant des sentiers battus: Echo d'Eole de Jean-François Bovard, Sacred Concert de Duke Ellington, le Requiem de Christian Favre, musique baroque du Nouveau Monde, musique baroque portugaise, mon corps est une rivière d'Antoine Auberson, Stabat Mater et Song of Man de John Mortimer, « _il » de François Cattin.

Cet engagement en faveur de toute musique chorale et la volonté d'offrir la possibilité à tout un chacun d'accéder à la musique classique ont été récompensés par l'attribution en 2008 d'un prix de reconnaissance décerné par la Commission cantonale de musique de l'Etat de Berne, distinction remise pour la première fois dans le domaine de l'art choral.

L'ensemble a en outre collaboré avec plusieurs grandes formations orchestrales : l'Orchestre Symphonique de Bienne Soleure et les chefs Jost Meier, Hans Urbanek, Thomas Rösner et Kaspar Zehnder, l'Orchestre Symphonique du Jura et son chef Facundo Agudin, l'Orchestre des Jardins Musicaux et son chef Valentin Raymond, le Grand Eustache.

L'EVE est régulièrement sollicité pour les grands rendez-vous culturels de notre région : le Festival du Jura, Usine sonore, Stand'Eté, le festival Artguël, Les Jardins Musicaux, le festival de musique contemporaine "l'art pour l'Aar", le Tricentenaire de l'Abbatiale de Bellelay, le Festival de Pâques de Musique des Lumières, CantatesBach17, Les Estivales de Court.

Une étroite collaboration avec l'orchestre le Moment Baroque a permis à l'EVE de façonner une culture d'interprétation intense et vivante de nombreux chefs-d'oeuvre de la musique baroque et classique tels que les cantates, messes et passions de Bach, le Messie de Haendel ou encore les Sept Dernières Paroles du Christ en Croix de Haydn.

Dès août 2019, Manuel Gerber reprend le poste de Directeur artistique de l’EVE. Une nouvelle page s’ouvre pour l’ensemble et pour son chef qui se réjouissent de poursuivre l’exploration de l’art choral de toute époque et de tout courant musical.